• 9h-18h15 / Lundi-Vend. 04 74 63 06 84

En quoi consiste l’assurance perte d’exploitation

 Accueil / Blog / Conseils et astuces vie pratique / En quoi consiste l’assurance perte d’exploitation
En quoi consiste la perte d'exploitation

En quoi consiste l’assurance perte d’exploitation

En tant que propriétaire d’une entreprise, il est fortement recommandé de s’assurer contre la perte d’exploitation. Cet article va analyser entre autres, suite à quels sinistres cette assurance entre en jeu, quelle partie elle remboursera et comment votre prime est calculée.

 Les sinistres

Si votre entreprise est touchée par un sinistre grave, il est fort possible que vous ne soyez plus capable d’exercer pleinement votre activité professionnelle. Cette baisse d’activité partielle ou totale va engendrer vraisemblablement une perte de revenus ou de marge pour votre entreprise. Ceci aura bien évidemment des conséquences financières importantes qui peuvent mettre la santé de votre entreprise en danger.

Une assurance perte d’exploitation soutient une entreprise durant ces moments difficiles en couvrant la marge brute que vous auriez réalisée.

Une assurance perte d’exploitation peut entrer en jeu lors des sinistres suivants, selon les options que vous avez souscrites dans votre contrat :

•           un incendie ou une explosion ;

•           dégâts des eaux (inondations…) ;

•           dégâts causés par une tempête (vent, foudre…), la grêle et le poids de la neige ;

•           les catastrophes naturelles, un tremblement de terre par exemple ;

•           un bris de glace

              Après accident ou maladie du dirigeant

               dégâts sur une machines

•           dégâts sur de la marchandise sous température régulée

           

Le remboursement

Les compagnies d’assurances proposent à leurs clients en général deux types d’assurance perte d’exploitation.

Il existe une perte d’exploitation forfaitaire et une perte d’exploitation calculée au réel.

Dans l’indemnisation forfaitaire, il a été décidé en amont d’un montant d’indemnité journalière qui doit être versée en cas de sinistre. Ce montant se multiplie par le nombre de jour de perte de marge brute que vous avez réellement eu, selon le rapport que délivrera l’expert suite au sinistre.

Cette méthode d’indemnisation est la plus simple mais elle nécessite une attention particulière afin que le montant forfaitaire initialement souscrit, corresponde bien à la réalité des faits afin que vous ne soyez pas sous-indemnisé le jour du sinistre.

La seconde formule est le calcul au réel.

Cette méthode d’indemnisation permet de faire correspondre au mieux votre contrat à la situation dans laquelle vous étiez avant le sinistre. Dans ce mode de calcul l’expert va se baser sur la marge brute que vous aviez au cours des derniers mois, afin de calculer la perte de marge brute que vous avez réellement eu suite au sinistre.

 

La prime

Il est également important de savoir comment votre prime d'assurance pour la garantie perte d’exploitation évolue et sur quels critères sera calculée la cotisation perte d’exploitation par votre compagnie d’assurance. Le montant de votre cotisation Perte d’exploitation dépend de plusieurs facteurs :

 •           le type d'activité commerciale ;

•           le mode d’indemnisation choisie

•           les protections déjà en place afin de redémarrer rapidement l’activité suite à un sinistre

•           la franchise sélectionnée

•           Le montant de votre marge brute ou votre taux de marge brute

•           la période d’indemnisation

               D’autres éléments peuvent être pris en compte.

 

La durée de garantie

Lorsque vous faites établir votre contrat d’assurance de perte d’exploitation par votre compagnie d’assurance, c’est à vous de déterminer la durée de votre garantie. La plupart des compagnies proposent une couverture durant 12 mois. Cette durée peut être allongée à 24 mois dans certains contrats, il vous faut analyser la durée maximum de reprise d’activité selon votre profession. Pour cela il vous faut considérer différents délais pour évaluer une possible interruption d’activité :

 •           reconstruire les structures de fabrication ;

•           le remplacement du matériel endommagé ;

•           la fabrication des produits ;

•           les périodes de pointe et les périodes creuses ;

•           le fait qu’on pourra préserver une activité partielle ;

•           les points stratégiques dont l’absence paralyse complètement votre entreprise ;

•           le secteur d’activités ;

•           la possibilité de travailler avec des sous-traitants pour les opérations essentielles.

 

Cette durée d’indemnisation peut varier d’une entreprise à l’autre, nous attirons votre attention sur l’importance de cette analyse afin d’ajuster au mieux votre contrat en fonction.


La franchise

Les franchises reprises dans les assurances perte d’exploitation sont souvent exprimées en nombre de jours. Par exemple, si vous optez pour une franchise de 3 jours, il faut déduire cette franchise du nombre de jour qui seront indemnisés au final par la compagnie d’assurance.

 

Les assurances perte d’exploitation sont une protection indispensable pour les entreprises contre des sinistres imprévus. Comme vous l’avez compris l’assurance perte d’exploitation est un complément indispensable des garanties dommages que vous avez sélectionnées dans votre contrat. N’hésitez pas à nous contacter pour étudiez l’intérêt d’une garantie perte d’exploitation pour votre société

A propos de l'auteur
Commentaires
Laisser un commentaire
Commentaire fermé